noel vegan

Chaque année, avant l’heure des bonnes résolutions, on passe d’abord par la case « Fêtes de fin d’année » qui est bien souvent synonyme de repas riches. Il est parfois difficile de savoir comment s’y prendre pour maintenir son poids et éviter de garder des traces du bon repas de Noël de mamie sur les hanches…

L’apéritif dinatoire et ses pièges

La table est remplie de verrines, toasts et autres amuses-bouches tous plus goûteux les uns que les autres ? En vous servant au fur et à mesure, vous prendrez certainement de trop grandes quantités. Pour éviter de trop manger, déposez tout ce que vous comptez manger dans une petite assiette ou sur une serviette. Cela vous permettra de mieux évaluer les quantités et vous évitera de vous jeter sur chaque plat qui vous sera présenté.
Si vous craignez que les aliments proposés soient trop riches (ou ne conviennent pas à votre régime alimentaire végétarien/vegan), proposez à l’hôte de préparer une partie du repas, vous pourrez proposer des recettes légères et faire découvrir des aliments savoureux comme le faux gras de Gaïa ou les préparations à base de tofu à votre entourage.

L’alcool, toujours avec modération

Un verre d’alcool équivaut à une petite centaine de kilocalories, mais surtout, il n’apporte aucun nutriment ! Ce sont donc des calories vides qui vont aller directement en stockage dans votre corps… Vous l’aurez compris, mieux vaut rester modéré si vous voulez contrôler votre poids. L’astuce à retenir pour se limiter sans se priver, c’est de faire durer son verre le plus longtemps possible pour éviter que l’on vous resserve. Vous pouvez aussi alterner avec de l’eau un verre sur deux pour réduire la quantité d’alcool.
Quoi qu’il en soit, je vous conseille de ne pas dépasser 2 verres d’alcool sur le repas, et de privilégier un alcool qui vous plait.

Un assiette équilibrée à Noël, c’est possible !

S’il y a bien un jour dans l’année où l’on travaille le menu, c’est pour le repas du réveillon ! Vous trouverez à coup sûr quelques légumes à mettre dans votre assiette (ce qui est beaucoup moins courant lors des soirées tartiflette ou fondue savoyarde, avouons-le).
Pensez donc à respecter l’ordre de quantités suivant : 1/4 d’assiette de féculents, 1/4 d’assiettes d’aliment protéiné (viande, poisson, tofu, seitan ou légumineuses) et 1/2 assiette de légumes. Si la sauce accompagnant le plat vous fait envie, disposez-en sur un coin de votre assiette plutôt que d’arroser tout son contenu.

La farandole de desserts

La bûche à la crème pâtissière est un peu démodée, et c’est tant mieux ! Si c’est vous qui apportez le dessert, pensez aux buches glacées au sorbet par exemple, ou aux mousses légères de fruits. Plus simplement, vous pouvez prévoir un plateau de fruits exotiques qui sont particulièrement savoureux en décembre comme la mangue, les litchis ou les fruits de la passion.

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour des repas de fêtes sans incidence sur votre poids ! Il ne vous reste plus qu’à booster votre motivation et à passer de très belles fêtes de fin d’année !
 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>